manager réseaux sociaux

Le rôle du social media manager

Qu’est-ce qu’un social media manager ?

Le métier de social media manager est né d’un besoin nouveau des entreprises suite au développement fulgurant des médias sociaux. Le marketing en ligne devenu tendance, puis incontournable, il fallait désormais une personne dédiée à la promotion des produits ou services proposés par l’entreprise à travers les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et tant d’autres. Cette nouvelle fonction a fait son apparition dans les agences de communication.

Rôle du social media manager

De manière globale, son rôle consiste à piloter la stratégie marketing de l’entreprise sur les médias sociaux. Le potentiel de ces réseaux est tel, que la mission du social media manager est complexe et variée.

Il est celui qui :

  • détermine les médias les plus adaptés et les plus prisés
  • garde un œil sur les concurrents et les tendances
  • définit les outils afin d’établir la meilleure communication
  • gère et anticipe les mauvais buzz
  • planifie et met en place les actions marketing
  • effectue le suivi des performances et optimise les stratégies médias sociaux
  • fait partie de la force de vente ou du service client s’il est amené à répondre ou à orienter les internautes suite à des demandes sur les médias sociaux
  • joue le rôle d’attaché de presse pour toutes les communications externes de l’entreprise via le web

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. Plus l’entreprise est petite, plus le social media manager est polyvalent.

Dans une PME, il aura notamment à endosser le rôle de community manager. Ainsi, il sera en charge de la notoriété et la visibilité de la marque sur le web. Tandis que dans une société de plus grande envergure, on parlera plutôt de directeur de communication sur les médias sociaux qui aura sous sa responsabilité une équipe de community managers.

Pour pouvoir mener à bien ses tâches, le social media manager est le parfait coordinateur qui travaille en étroite collaboration avec tous les départements de l’entreprise.

Compétences d’un bon social media manager

Au vu des différentes tâches qui l’attendent, occuper le poste de social media manager ne s’improvise pas. Cela demande d’avoir plusieurs cordes à son arc sans que les connaissances soient nécessairement approfondies. La capacité à comprendre et à assimiler rapidement les termes techniques et les fondamentaux est essentielle.

Compétences graphiques

Avant tout, le bon social media manager aime tout ce qui touche de près ou de loin au graphisme en général. Autrement dit, celui-ci n’a pas besoin d’être un excellent infographiste, il lui suffit d’avoir un sens esthétique développé pour choisir avec soin les images qui accrochent les internautes. Une publication agrémentée d’images originales et de bonne qualité recueille plus d’engagements : clic, j’aime, partage, etc. sur les réseaux sociaux par rapport aux messages dénués de toute forme d’illustration. Ceci est d’autant plus vrai quand les messages s’adressent à une cible en particulier (jeunes, femmes, etc.).

Rappelons que sur internet et les médias sociaux en particulier, le visuel a un impact considérable.

Qualité de rédaction

Sans être un pur littéraire, le parfait social media manager a un vocabulaire riche et une bonne maitrise de la grammaire qui lui permettent de s’exprimer facilement et de communiquer fidèlement par écrit les ambitions de l’entreprise. Il va sans dire que l’écriture est quasiment son seul moyen d’entrer en contact avec les consommateurs. Son langage doit être clair, professionnel et comporter le moins de fautes possible pour éviter l’incompréhension et la mauvaise interprétation, mais aussi pour une question de crédibilité.

Un état d’esprit tourné vers le consommateur

Empathie, aptitude à résoudre les réclamations des consommateurs dans un laps de temps assez court font partie des compétences d’un social media manager efficace. Toutes ses actions sur les réseaux sociaux (les messages postés, l’écoute et la compréhension des requêtes des clients, etc.) aident à forger l’image de marque de l’entreprise. L’on en déduit qu’un bon social media manager est celui qui soigne cette image en toutes circonstances par un souci constant de satisfaire les clients.

Compréhension du référencement et du content marketing

Bien qu’il ne soit pas premier responsable de la visibilité de l’entreprise sur les moteurs de recherche, le social media manager pourrait y jouer un rôle important. S’il a les capacités de faire le lien entre les actions qu’il mène sur les réseaux sociaux et le référencement du site ou du blog de l’entreprise à travers la promotion des articles, des boutons de redirection, etc., il pourra générer davantage de trafic et contribuer à une meilleure indexation sur Google et consorts.

Expérience des réseaux sociaux

Les médias sociaux sont en perpétuelle évolution. Le social media manager idéal est celui qui a une solide expérience dans la publicité sur les réseaux sociaux. Rappelons que la concurrence est plus rude que les supports publicitaires traditionnels. Les consommateurs sont exposés à une multitude de contenus : ceux des entreprises rivales, ceux de leur entourage : famille, amis, comptes suivis, etc. Pour gagner en endurance, le parfait social media manager est passionné par le web et assoiffé de connaissances.

Tâches quotidiennes

Comme son nom l’indique, le social media manager est chargé de la communication sur les médias sociaux. De ce fait, il identifiera les réseaux les plus populaires, se mettra au courant des actions des concurrents afin d’établir la meilleure stratégie de communication, c’est-à-dire celle qui attire et qui fait la différence.

En outre, il alimentera au jour le jour le contenu des pages de l’entreprise : publication, partage d’article…

Par ailleurs, il optimisera les actions en se basant sur les performances des précédentes activités. Autrement dit, à partir de l’analyse des chiffres d’audience et d’engagement, il choisira la meilleure option en matière de fréquence d’envoi de messages, de la nature du message ainsi que du meilleur moment pour publier.

Enfin, par sa qualité même de coordinateur, le social media manager transmettra quotidiennement en fonction de leur nature, les différentes requêtes des clients au service concerné.

Les limites du poste

En règle générale, le social media manager n’a pas de limites quant à la communication et au contenu des messages postés, car son efficacité même dépend de sa réactivité. Plus il répond rapidement aux demandes les plus complexes, plus la stratégie médias sociaux est performante. Par conséquent, dès le départ il est important d’instaurer une grande relation de confiance entre le social media manager et les dirigeants de l’entreprise.

Même s’il collabore activement avec les différentes branches : service client, service commercial et bien sûr le marketing, il est nécessaire de le rattacher à un département dans lequel un responsable pourra superviser son travail de manière globale.

Les différences avec un community manager

Souvent confondues, le social media manager et le community manager sont pourtant bien distincts. Le social media manager a une forte aptitude en marketing, car c’est lui qui conçoit la stratégie de communication sur les médias sociaux, tandis que le community manager est une personne « de terrain ». Il anime les pages et fédère les communautés, met en ligne des contenus attractifs sur les différentes plateformes.

Par ailleurs, le social media manager est plus orienté chiffres et trafic tandis que le community manager se charge de maintenir l’entreprise dans un niveau de réputation supérieure par la qualité des campagnes.

En d’autres termes, les deux métiers se complètent.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire