marque employeur

La Marque Employeur: une Préoccupation Pour Nos Entreprises

Définition de la marque employeur

Le concept d’Employer Branding est né en Grande-Bretagne dans les années 90 avant de s’étendre au monde de l’entreprise à travers tous les continents.

La marque employeur est le reflet de la personnalité et des valeurs que l’entreprise renvoie auprès de ses salariés, de son bassin de ressources humaines. Ses partenaires et clients pourraient éventuellement être influencés par cela. Cela constitue la différence entre la communication interne et externe.

Gérer la marque employeur vise ainsi à séduire les ressources potentielles et à fidéliser la structure déjà existante en cultivant les valeurs et en améliorant la réputation interne de l’entreprise.

En somme, la marque employeur qui est l’une des principales préoccupations des branches de ressources humaines traite deux rubriques :

  • l’identité RH regroupant les promesses et la dimension affective censées rendre l’entreprise attrayante
  • et l’image employeur, celle qui est concrètement reflétée et perçue au quotidien par les différents publics.

Différence entre marque employeur et marque recruteur

La marque employeur embrasse tous les aspects de l’offre RH de l’entreprise qui va du recrutement au management. La marque recruteur ne concerne que l’attractivité à l’embauche ne représente que 8 % de l’activité RH.

Toutefois, ces deux notions sont interdépendantes. La crédibilité de la marque recruteur repose sur la force de la marque employeur. D’abord parce que cette dernière joue le rôle de précurseur et d’influence dans l’esprit des futurs salariés. Ensuite parce que l’image de l’entreprise influence la décision d’un candidat à choisir l’entreprise en question plutôt qu’une autre.

En d’autres termes, la marque employeur repose sur les ambitions RH et l’ADN qui constituent les points forts de l’entreprise (possibilité d’évolution, conditions de travail, etc.) et corolairement la marque recruteur.

À quoi ça sert ?

La marque employeur sert d’une part à attirer les candidats qui correspondent le mieux aux valeurs de l’entreprise et les meilleurs talents qui apporteront un vrai plus. D’autre part à renforcer le sentiment d’appartenance et d’implication des employés déjà embauchés. Cela engendre naturellement une meilleure assiduité et davantage de motivation de la part des collaborateurs, et permet aussi d’éviter les phénomènes de turn-over.

La marque employeur mérite que l’on y accorde du temps et un budget. Souvent reléguée au dernier rang des priorités, elle favorise pourtant la stabilité d’une activité et l’atteinte des objectifs dans les meilleures conditions.

Communication et marketing RH

Pour qu’elle soit efficace, la gestion de la marque employeur se traduit par des actions de communication et de marketing RH englobant toutes les branches des ressources humaines.

Et, cela commence inévitablement par des dispositifs et des projets en interne. Un salarié qui se sent bien dans son entreprise est un véritable atout et un excellent ambassadeur. C’est certain, il n’y a pas mieux pour embellir votre image de marque employeur vue de l’extérieur. Cependant, cette communication RH n’est que le premier pas.

Le marketing RH est une démarche dont l’ambition est de convaincre.

Pour séduire les compétences et les meilleurs profils, une entreprise doit d’abord avoir une meilleure connaissance de ses besoins et des aspirations de ceux qu’elle souhaite attirer. Ainsi, les services RH s’appuient sur le marketing RH pour :

  • Engager les partenaires sur le long terme
  • Construire une relation durable avec les salariés
  • Investir dans les compétences déjà présentes
  • Rendre l’entreprise attractive en consolidant sa marque recruteur

D’évidence, c’est un travail de longue haleine, mais qui rapporte ses fruits.

La marque employeur ne concerne que les grandes entreprises ?

Il y a comme une idée reçue à ce sujet. Pourtant, elle concerne réellement toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Il est vrai que gérer la marque employeur nécessite un certain investissement. Beaucoup de TPE et PME ignorent ou ne mesurent pas son intérêt. Leurs priorités sont ailleurs, et probablement qu’il n’y a aucun budget consacré à cela.

Aujourd’hui, les grandes entreprises en ont fait leur arme fatale pour recruter les nouveaux diplômés

Pourtant, les TPE et PME devraient plus que jamais renforcer leur marque employeur pour gagner en visibilité. Très peu connues, voire inexistantes auprès des jeunes candidats, elles doivent soigner leur image et miser sur une marque employeur forte pour rivaliser avec les concurrents et les multinationales dont l’enseigne et la notoriété suffisent souvent à attirer les postulants.

Leave a Comment