Au cours de ces dernières années, les Millennials ainsi que la génération Z sont rapidement devenus la pierre angulaire de la population laborieuse. Leur approche fluide et transitoire de l’emploi, très éloignée de l’attitude « emploi à vie » des baby-boomers, se traduit souvent par un taux de turnover assez élevé. De ce fait, les entreprises doivent désormais être proactives, et non réactives, pour surmonter les grands défis auxquels le marché des talents du monde moderne est confronté. 

En effet, le recrutement est devenu une sorte de champ de bataille, où l’on se bat constamment pour trouver et acquérir les meilleurs talents. 

Pour pouvoir s’en sortir, il faut disposer d’une stratégie solide et prêter attention a une chose qui est extrêmement importante : le sourcing. Et pour cause, les bases d’un recrutement opérant commencent par savoir où trouver les meilleurs candidats.

Ce que vous allez apprendre 👇

Le sourcing : secret d'un recrutement réussi

Tout d’abord, le « sourcing » fait référence à une activité qui s’inscrit dans le cadre de l’acquisition de talents. De manière générale, ce processus consiste à identifier, contacter et engager de manière proactive des candidats qualifiés plutôt que d’attendre que ces derniers décident de postuler par eux-mêmes. Les recruteurs, qu’il s’agisse de tiers ou d’entreprises, peuvent considérer cette démarche comme l’une de leurs responsabilités. Cependant, de nombreuses organisations préfèrent aujourd’hui faire appel à des équipes de professionnels spécialisés qui se concentrent exclusivement sur cette tâche.

Beaucoup jugent que le principal but de cette approche est de faire entrer des candidats qui disposent d’une expérience très unique ou de niche dans l’entonnoir de recrutement. Pour atteindre cet objectif, le recours à différents canaux (tels que les appels téléphoniques, les courriels et les réseaux sociaux) s’avère primordial. Toutefois, le sourcing devient de plus en plus une activité numérique. Et pour cause, les professionnels de l’acquisition de talents utilisent les techniques de recherche booléenne sur les moteurs de recherche ou passent au peigne fin les profils sur LinkedIn pour identifier les postulants potentiels.

Certains recruteurs assurent la fonction de sourcing jusqu’à l’embauche, c’est-à-dire :

  • Recueillir des informations précieuses sur les candidats (comme les CV et le portfolio d’échantillons de travail) ;
  • Présélectionner les candidats dont les compétences correspondent aux rôles proposés ;
  • Prendre contact avec les candidats et les informer des postes à pourvoir ;
  • Établir des relations à long terme avec les personnes susceptibles d’être recrutées.

D’autres, quant à eux, se spécialisent dans un seul aspect du cycle (notamment la recherche de profils adéquats). Dans ce cas, les sourceurs se concentrent uniquement sur l’identification de postulants potentiels. Ils « transfèrent » ensuite les noms à un autre département de l’équipe de recruteurs qui s’occupera de la sélection, des entretiens et du placement.

Comment le sourcing affecte-t-il le recrutement ?

La plupart du temps, le sourcing est utilisé pour désigner des recherches de talents hautement spécialisées. Par exemple, une entreprise peut rechercher une personne ayant une formation en ingénierie mécanique et qui comprend la POO (programmation orientée objet). Les professionnels du sourcing savent très bien où et comment trouver ce profil particulier. Ces derniers disposent effectivement d’une connaissance approfondie des différentes tactiques de sourcing disponibles sur la toile. Ils exploitent les listes de candidats sur Internet et peuvent également étendre leur enquête auprès d’entreprises concurrentes.

Pour déterminer les meilleurs mots-clés et le contexte à rechercher, il est néanmoins indispensable de bien saisir les exigences du poste. Par conséquent, un sourcing efficace nécessite une compréhension et une maîtrise parfaite à la fois du secteur et du métier. Par ailleurs, les spécialistes du sourcing connaissent les meilleurs canaux d’acquisition pour trouver les bons profils avec le type d’expériences requises.

Toutefois, le sourcing ne se limite pas seulement à ce travail d’analyse. En effet, il fait également référence à la stratégie entourant une grande partie de l’effort de recrutement. Par exemple, il peut s’avérer nécessaire de se mettre à l’affût de la prochaine génération de talents dans le domaine de la gestion par le biais d’un programme complet d’embauche parmi les étudiants suivant ce cursus à l’université. Pareillement, une société peut avoir besoin de mettre en place une approche bien déterminée afin d’acquérir de nouveaux opérateurs de machines dans une certaine ville où elle ouvre une usine. Ainsi, le sourcing n’est pas uniquement consacré aux recherches et le terme peut aussi englober des questions organisationnelles profondes pour toute source de besoin d’une entreprise donnée.

Le sourcing à l'international : un réel enjeu de développement

Avec le phénomène de la mondialisation, la stratégie de sourcing est au premier plan des questions d’acquisition de talent. Promouvoir l’embauche dans divers pays et dans différentes langues représente effectivement un défi très difficile pour toute équipe de ressources humaines. Vous pouvez imaginer que bien qu’il s’agit de professionnels, ils ne seraient pas en mesure de connaître par où commencer pour trouver des talents à l’étranger sur un marché qu’ils ne comprennent pas nécessairement.

Dans de nombreux cas, l’équipe de sourcing pourrait ainsi être locale, pour envoyer ensuite une liste de candidats qualifiés à une équipe de recrutement centralisée de l’entreprise. En réalité, les efforts modernes de sourcing sont un aspect incroyablement complexe de la chaîne mondiale d’approvisionnement en talents. De ce fait, les méthodes les plus efficaces ne se contentent pas d’exploiter des marques employeurs ou de solides plans marketing mais elles prennent également en considération les facteurs locaux de l’économie, de l’éducation et de la spécialisation des marchés du travail.

En conclusion

Dans le secteur du recrutement, le sourcing, lorsqu’il est qualifié de tactique, se réfère donc à la pratique de trouver des candidats spécialisés sur Internet (ou dans certains cas, par téléphone). 

En tant que stratégie, il peut se traduire par un certain nombre d’initiatives d’embauche ou d’approches particulières vis-à-vis du marché de travail. En raison de facteurs contribuant à la complexité croissante à cet égard, la tendance à la spécialisation au sein de la fonction de recrutement se poursuit sans relâche. Le sourcing, en tant que métier à part entière, va très probablement se développer davantage, et sa nécessité n’en deviendra que plus importante.

Pour partager cet article autour de vous 👇

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur nos réseaux pour toujours plus de contenu de 🔥

Ne ratez pas nos prochains articles!

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez informés de nos prochains articles.
Vous allez l’adorer. Si ce n’est pas le cas vous pouvez vous désinscrire en 1 clic.

Catégories : Marketing

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *