Vous avez trouvé une idée ingénieuse et vous comptez vous lancer dans le monde de l’entrepreneuriat ? L’un des nombreux challenges auxquels vous allez devoir faire face sera celui de la création de votre marque. 

Le sujet est vaste, et nous allons aujourd’hui nous concentrer sur une question bien précise, à savoir : comment trouver le nom de sa marque ? 

Élaborer ce dernier peut s’avérer complexe et très chronophage, or le temps est la ressource la plus précieuse d’un entrepreneur et d’autres dossiers brûlants attirent constamment son attention. 

Dans cet article, nous vous dévoilons les secrets qui vous permettront d’avoir un nom original, percutant, et reflétant parfaitement l’image que vous souhaitez donner à votre entreprise. 

Au menu de cet article 👇

1. Les grandes règles du naming
          1.1. Connaître votre entreprise et vos clients
          1.2. L’importance de la simplicité
          1.3. Sollicitez votre entourage

2. Les 5 secrets pour trouver un nom idéal  
          2.1. Créer l’univers de votre marque
          2.2. Déterminer votre Unique Selling Proposition  
          2.3. Les 4 astuces à ne pas négliger
          2.4. Vérifier la conformité de votre nom
          2.5. Déposer le nom de votre marque

3. Les générateurs de nom : bonne ou mauvaise idée ?

Conclusion

1. Les grandes règles du naming

Nommer votre entreprise est loin d’être un choix anodin. En effet, ce nom vous suivra partout, tout le temps, et aura un très large rôle à jouer dans le développement de la notoriété de votre marque. 

Pour faire le choix de votre nom, vous allez par définition devoir recourir au naming, qui se définit de la manière suivante : 

Qu’est ce que le naming ?

Le naming est une activité d’expertise qui consiste à créer le nom d’une marque à travers laquelle une entité pourra assurer sa communication, et ce principalement en matière de stratégie commerciale.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que la création d’une marque demande un large éventail de compétences, et que nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels du branding, qui sauront vous accompagner dans tout ce travail de création 👇

Travaillez avec les


A la recherche d’une agence? Sortlist dispose de la plus grande base de données d’agences au monde. Depuis la création de Sortlist il y a plus de 5 ans, nous avons analysé plus de 50.000 agences à travers le monde afin de vous faciliter la tâche. En fonction de vos besoins et votre budget notre équipe vous guide gratuitement pendant vos recherches. 

    1.1. Connaître votre entreprise et vos clients

    La première chose à faire est de prendre un temps de réflexion et de bien connaître votre marque avant de choisir le nom qu’elle portera.

    Cela implique de savoir quelle est votre mission, votre vision, vos valeurs, mais aussi le public auquel vous comptez vous adresser. En effet, il est important de faire en sorte que votre nom puisse séduire votre public dès que ce dernier le verra. Il est par conséquent nécessaire de savoir ce à quoi il sera réactif avant de valider le nom de votre marque.  

    Dès lors, il y a deux questions auxquelles vous faites face : 

    1. Comment déterminer précisément votre vision, votre mission et vos valeurs ? 

    2. Comment connaître parfaitement votre public ? 

    Déterminer précisément votre vision, votre mission et vos valeurs

    Ce sont les trois éléments qui reviennent constamment en création de marque, et ils doivent continuellement habiter votre esprit. Non seulement parce que connaître ces derniers vous aidera à nommer votre entreprise, mais aussi parce qu’ils vous aideront à garder un cap bien défini dans votre stratégie d’entreprise en plus d’unifier l’ensemble de vos employés autour d’un seul et unique objectif. 

    Dans cette section, nous allons illustrer leur élaboration en prenant un exemple bien connu : 

    La mission de votre entreprise constitue sa raison d’être, ce pour quoi elle se bat au quotidien et le problème qu’elle cherche à solutionner. Déterminer la mission de votre entreprise revient donc à dire en une phrase quelle est sa raison d’être.

    La vision de votre entreprise se trouve un niveau au dessus, et explique l’impact que cette dernière veut avoir sur le monde en réalisant sa mission. Concrètement, quel est le résultat que vous cherchez à obtenir en menant votre mission à bien ? Si votre mission est un succès, comment le monde en sera-t-il transformé ? 

    Enfin, les valeurs de votre entreprise définissent ce qui est important pour cette dernière. Les valeurs permettent de connaître les priorités d’une organisation, mais aident également à savoir ce qui guidera ses choix et comment elle prendra ses décisions.

     Suite à ces aspects théoriques, il serait intéressant de savoir comment Microsoft les applique au quotidien. 

    La mission de Microsoft est la suivante : 

    Our mission is to empower every person and every organization on the planet to achieve more.

    L’entreprise fondée par Bill Gates déclare que sa mission est de permettre aux individus et aux organisations d’accomplir plus. Microsoft se bat pour augmenter la productivité et l’efficacité de tout un chacun, et cette mission vient guider les actions de l’entreprise. Si cette dernière y parvient, le monde sera impacté d’une certaine manière et la vision de l’entreprise se concrétisera : 

    To help people and businesses throughout the world realize their full potential.

    On voit ici que la vision est parfaitement reliée à la mission de Microsoft. En effet, si l’entreprise parvient à aider les organisations à devenir plus efficaces dans leur travail, ces dernières auront plus de chances d’atteindre leur plein potentiel. 

    Enfin, pour mener à bien sa mission et sa vision, Microsoft est guidée par trois valeurs fondamentales, qui viennent guider ses décisions et influencent son comportement. Les voici : 

    Respect 💎
    Intégrité 🙌
    Responsabilité 🐊
    Précédent
    Suivant

    Il est important que vous vous posiez ces questions et que vous déterminiez leurs réponses en amont du choix de votre nom d’entreprise, et ce pour une bonne raison : l’alignement.

    Votre nom est la première chose à laquelle votre public et vos prospects seront confrontés quand ils verront votre entreprise, et il est crucial que ce nom soit aligné avec votre mission, votre vision et vos valeurs. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez faire face à une dissonance, vos clients ne seront pas totalement convaincus par votre marque et vous aurez continuellement la sensation désagréable d’avoir choisi un nom qui ne transmet par réellement l’identité de votre entreprise. Il est donc déterminant que vous fassiez bien cet exercice et que vous connaissiez votre mission, votre vision et vos valeurs avant d’élaborer le nom de votre marque. 

    Connaître votre public parfaitement

    Si vous êtes actuellement à la recherche de votre nom de marque, il y a de fortes chances pour que vous soyez au tout début de votre aventure entrepreneuriale et que votre nombre de clients ne soit pas encore trop élevé. 

    Il y a différentes stratégies que vous pouvez mettre en place afin de mieux connaître votre public, en fonction des informations que vous cherchez à connaître. En effet, acquérir les données démographiques de votre public cible demandera de déployer une stratégie différente que pour connaître la vraie raison pour laquelle vos clients auraient/ont recours à vos services

    Le premier type d’information cité ci-dessus est relativement simple à trouver, et il y a trois stratégies que vous pouvez mobiliser pour connaître l’âge, le sexe, la langue maternelle et la localisation de vos clients :  

    La première est simple : il vous suffit de vous entretenir avec vos premiers clients, et de déterminer vos personas sur base de ces entretiens. Il est monnaie courante que le fondateur d’une entreprise développe une relation particulière avec ses premiers clients, car ceux-ci lui font non seulement l’honneur de tester un produit ou un service encore balbutiant, mais leurs feedbacks permettent aussi à l’entrepreneur d’améliorer son offre et par conséquent de faire grandir sa base utilisateurs. C’est donc totalement à votre avantage de vous entretenir avec vos premiers clients, cela vous donnera des informations précieuses et vous permettra de développer une relation solide avec ces derniers. 

    Un conseil : développer une relation forte avec vos premiers utilisateurs vous permettra d'en faire les premiers ambassadeurs de votre marque, et si vous prenez soin de ces derniers, ils pourraient devenir l'un de vos meilleurs atouts dans vos efforts de construction de marque 🔥

    La deuxième stratégie vous demandera de déjà avoir une petite communauté. Concrètement, si vous disposez d’une page Facebook, connaître les données démographiques de vos utilisateurs est un véritable jeu d’enfant. Il vous suffit de vous rendre sur l’onglet « Statistiques » puis de cliquer sur « Personnes » pour voir toutes les données démographiques de votre audience : âge, sexe, localisation, langue parlée. 

    Nous voyons ici que la majorité de l’audience de cette page Facebook est constituée d’hommes et de femmes ayant entre 25 et 34 ans, et qu’ils sont principalement basés à Bruxelles. La puissance de cet outil réside dans le fait qu’en à peine 2 clics, vous puissiez avoir une meilleure idée du public auquel vous vous adressez, cela vous permet d’adapter votre discours en fonction de ces informations, et donc d’être plus percutant. 

    Le seul souci de cette deuxième stratégie, c’est qu’elle vous demande de déjà avoir une petite communauté, et par conséquent de déjà avoir un nom établi pour créer votre page Facebook. Or, vous êtes justement en train de chercher votre nom. Comment faire pour résoudre ce paradoxe ? 👇

    La troisième stratégie va non seulement vous permettre de mieux connaître votre public existant, mais va également faire grandir ce dernier en vous permettant d’acquérir un maximum d’adresses e-mails et donc de clients potentiels. L’idée est la suivante, et nous allons l’illustrer avec un cas concret : 

    Charles.co est un service en ligne qui vise à digitaliser la santé masculine. Concrètement, les hommes peuvent se rendre sur cette plateforme, y décrire leurs symptômes, bénéficier d’une consultation en ligne avec l’un des médecins partenaires de Charles, et recevoir leur traitement par la poste. La question qui se pose alors pour les deux fondateurs de l’entreprise : comment s’y prendre pour développer leur base de clients et se faire connaître ? 

    Les deux fondateurs ont mis en ligne un questionnaire décalé portant sur la thématique de la santé masculine, et y ont ajouté deux éléments très importants. 

    Premièrement, ce questionnaire était gamifié. Cela signifie qu’une notion de score y était associé, et les répondants étaient encouragés à challenger leurs amis pour voir qui s’y connaissait le mieux en santé masculine. Compte tenu du fait que les questions étaient bon enfant, les répondants partageaient le questionnaire avec leurs amis sans la moindre hésitation. Cela a permis aux deux fondateurs d’avoir une quantité importante de répondants et donc de clients potentiels. 

    Deuxièmement, il était nécessaire de capter les informations de contact de tous ces répondants, et le coup de génie est là : pour connaître le score que vous aviez obtenu au questionnaire, il était nécessaire d’entrer son adresse email afin de pouvoir recevoir ses résultats. Étant donné que le questionnaire était amusant, les répondants voulaient connaître leur score (aussi pour comparer ça avec le score de leurs amis) et les deux fondateurs de l’entreprise ont ainsi renfloué leur mailing list.  

    Cela leur a donc permis d’avoir une liste de clients potentiels, sur base de laquelle ils ont pu développer leur audience, mais cela leur a également permis de mieux comprendre la mentalité de leur segment de clientèle et donc de trouver un nom qui allait parler à cette dernière. Suite à ce questionnaire, leur nombre de fans sur Facebook a augmenté, et les données démographiques fournies par la plateforme ont ensuite pu valider les informations qui ressortaient du questionnaire. 

    Voilà donc les trois stratégies que vous pouvez mobiliser pour mieux connaître vos clients et déterminer leur âge, leur sexe, leur localisation et leur langue. 

    Mais connaître votre public cible ne se limite pas à disposer de ces informations. Cela implique également de savoir pourquoi ils auraient/ont recours à vos services, et la dynamique est ici différente : au lieu d’écouter ce que vos clients disent, vous devez regarder ce que vos clients font. 

    Reprenons l’exemple de Charles. Ce qu’il est intéressant de constater ici, ce n’est pas spécialement les réponses que leurs prospects donnaient dans le questionnaire, mais plutôt le fait qu’ils répondaient au questionnaire en tant que tel. En effet, cela a permis aux deux fondateurs de l’entreprise de confirmer le fait que les hommes étaient potentiellement prêts à répondre à des questions en ligne, et cela leur a donné des pistes sur la manière dont ils devaient développer leur produit.  

    Vous pouvez donc tester le comportement de vos utilisateurs, mais vous avez également la possibilité d’observer celui-ci afin d’améliorer votre offre, et donc de fidéliser vos clients à votre marque. Prenons un exemple concret : 

    Mano Mano est une boutique en ligne proposant tous les outils et objets dont vous pourriez avoir besoin pour vos travaux manuels. Dans Le Livre de la Jungle, écrit par Annabelle Bignon et Younès Rharbaoui, il est expliqué que Mano Mano organisait des sessions PopCorn Time pour mieux comprendre ses clients et donc améliorer son offre. 

    Concrètement, toute l’équipe produit se réunissait et regardait des sessions Hotjar afin de comprendre comment les utilisateurs utilisaient le site de Mano Mano. Voici un aperçu de ce qu’il est possible de faire avec Hotjar 👇

    Cela peut vous paraître très poussé, mais le marché est en train de devenir tellement concurrentiel qu’une connaissance et une compréhension approfondie de vos clients est une véritable nécessité si vous souhaitez que votre projet entrepreneurial soit un succès.  

    Voilà donc qui conclu ce point sur la connaissance de votre entreprise et la connaissance de vos clients pour vous aider à mieux déterminer le nom de votre marque. Ce que vous devez retenir, c’est qu’avant de nommer une chose, il est important de bien concevoir cette dernière afin de choisir le nom qui lui sera parfaitement adapté. 

    1.2. L'importance de la simplicité

    Un autre point important est que le nom que vous allez choisir se doit d’être facile à mémoriser et à reconnaître. Bien évidemment, toute la stratégie de marque que vous allez déployer participera également à ancrer le nom de votre entreprise dans l’esprit de vos clients, que ce soit par le biais de votre proposition de valeur ou par les attentions de votre service client, mais il est indéniable que ce travail sera plus simple si votre nom est facile à comprendre. 

    Cela signifie que vous devez prêter attention aux sonorités de celui-ci mais aussi au logo qui l’accompagnera. Par ailleurs, il est important que ce logo soit bien ancré dans votre charte graphique. Nous avons réalisé un guide complet sur le sujet si vous souhaitez en savoir plus : 

    Prenons deux exemples de nom de marque particulièrement simples à retenir, car ils parviennent à combiner originalité et cohérence avec l’expertise de l’entreprise en question : 

    Lunchr propose une Mastercard titres-resto, qui vise à remplacer la version papier de ces derniers, et cherche donc à faciliter les paiements des employés lors de leurs pauses déjeuners. 

    Le nom de cette entreprise est non seulement parfaitement lié à son expertise (« Lunch » – « Déjeuner ») mais est également facile à prononcer. Vous pouvez prendre l’exemple de Lunchr lorsque vous chercherez le nom de votre entreprise, mais vous pouvez également vous inspirer de notre deuxième exemple : 

    Kymono propose une offre B2B de création de vêtements personnalisés. Concrètement, si une entreprise souhaite habiller ses employés avec ses couleurs, Kymono se charge de toute la création du vêtement fait à l’effigie de l’entreprise en question. Face à une telle proposition de valeur, le lien avec le mot « Kymono » est rapidement compris. De plus, Kymono clame être une créatrice de cultures d’entreprises, et son nom nous renvoie à tout l’esprit de la culture nippone. 

    De la même manière que Lunchr, Kymono est un nom facile à retenir et à prononcer en plus d’être en lien avec l’expertise de son entreprise. 

    Ce sont là deux exemples dont vous pouvez vous inspirer lors de votre recherche de nom. 

    1.3. Sollicitez votre entourage

    Afin d’être plus productif et d’accélérer votre processus créatif, n’hésitez pas à utiliser des outils du « web participatif » afin de collecter un maximum d’idées venant de plusieurs collaborateurs.

    De plus, impliquez également votre entourage et vos communautés afin de connaitre leur avis et savoir si le nom que vous considérez adopter véhicule bien l’identité de votre entreprise : particuliers, professionnels, fournisseurs, etc.

    Il y a cependant un point d’attention que vous devez garder en tête lorsque vous sollicitez l’aide de votre entourage dans votre recherche : ils ne seront jamais 100% honnêtes avec vous. Il peut être très tentant de demander l’avis de votre famille et de vos amis concernant le nom de marque que vous considérez choisir, ce n’est pas une mauvaise idée, tant que vous considérez le point suivant. Étant donné qu’il s’agit là de vos proches, il semble logique qu’ils tiennent à vous et ne voudront pas vous blesser.

    Principalement parce qu’ils vous aiment, il sera très difficile pour eux de prendre de la distance et d’être en mesure de faire preuve d’honnêteté si vous leur faites part d’un nom de marque loin d’être bon ou original. Le danger, c’est que vous vous basiez sur ce faux feedback positif venant de votre entourage, et que vous ne fassiez pas le bon choix. 

    En résumé, vous pouvez demander l’avis de votre entourage, mais gardez en tête que l’avis de ce dernier sera toujours baisé par les sentiments qu’il ressent à votre égard et son souhait de ne pas vous blesser. 

    2. Les 5 secrets pour trouver un nom idéal

    2.1. Créer l'univers de votre marque

    Comme expliqué plus haut, la création d’un univers de marque doit avoir lieu bien avant la définition du nom de celle-ci. Au delà de votre mission, de votre vision et de vos valeurs, vous devez savoir qui vous êtes en tant qu’entrepreneur, votre histoire, et ce que fait réellement votre entreprise. De plus, sur quel marché allez-vous vous introduire : régional, national ou international ? Quels sont vos avantages ? Comment allez-vous vous positionner par rapport à vos concurrents ?  

    De la même manière que vous devez connaître votre entreprise et vos clients, vous devez également être conscient de l’environnement dans lequel votre marque sera active ainsi qu’être au courant des différents acteurs présents dans cet environnement. 

    Cela vous permettra de savoir comment vous positionner par rapport à ces acteurs et donc d’être en mesure de sortir du lot. Il semble donc que l’étude de marché et l’analyse de vos concurrents soit une étape incontournable dans le processus de création de votre marque. 

    2.2. Déterminer votre Unique Selling Proposition

    Il faut reconnaître qu’à travers le futur nom de votre marque, vous ne pourrez pas tout exprimer. Vous allez devoir faire un tri, savoir ce qui est réellement important et ce qui fait véritablement votre meilleur atout pour vous différencier de la concurrence. Entendez-par là que vous devez savoir ce qui rend votre proposition de valeur unique par rapport à celles de vos concurrents, et que le nom que vous choisirez devra transmettre cette proposition de valeur.  

    2.3. Les 4 astuces à ne pas négliger

    Créer un nom original en se basant sur les mots clés

     À partir des noms proches de votre concept, vous modifierez quelques syllabes tout en gardant la structure de base. Dans ce cas, les sonorités tiendront un rôle très important. Vous pouvez jouer sur l’association de deux noms comme : logiciel + intuitif = intuiciel © ou encore, jouer sur les phonétiques. Le choix d’un nom ultra simple peut être très efficace tel que l’eau de parfum « Pure Grace ».

    Créer un sigle

    En choisissant votre nom de marque, imaginez le logo correspondant en même temps. En effet, la création du logo est liée à la dénomination de l’entreprise, mais cette création doit absolument s’inscrire dans une logique par rapport à l’ensemble de votre charte graphique. Il est toujours intéressant de faire appel à une agence spécialisée dans le domaine afin d’obtenir un résultat vraiment qualitatif. 

    Penser aux références de prestige

    Ici, vous avez le choix entre les noms de personnages, de lieux célèbres, ou encore de noms historiques, même ceux qui sont quasi inconnus. Vous pourriez même vous offrir l’image d’une célébrité. Attention, cela signifie que vous allez devoir payer un droit d’exploitation si vous optez pour cette solution. 

    Vous pouvez également faire en sorte d’associer le nom de votre marque avec un élément culturel connu, c’est par exemple le cas de Lancôme qui associe son nom à la ville de Paris, afin de bénéficier de tout l’univers auquel ce lieu renvoie dans l’inconscient collectif. 

    D’un autre côté, certaines marques ont préféré utiliser un patronyme, généralement celui de leur fondateur, comme Franck Provost et Bouygues par exemple.

    Reprendre des mots étrangers

    Les noms étrangers attirent particulièrement une cible jeune, et cela permet d’anticiper un développement à l’international. Toutefois, pensez à vous renseigner sur la traduction pour éviter de regretter votre choix à l’avenir.

    2.4. S'assurer de la conformité du nom

    Après autant d’effort et de recherche, il se peut que vous perdiez de vue l’objectif initial. Vous devez donc procéder à une vérification afin de vous assurer que votre sélection de noms de marque est toujours liée au concept. Vous pouvez faire le test par vous-même en répondant à quelques questions comme : à quoi fait penser le nom ? La cible est-elle bien visée, et comprendra-t-elle le message ? N’est-ce pas trop décalé ? Est-ce facile à prononcer ? Pensez également aux éventuelles évolutions lors d’une extension d’activité.

    L’appellation idéale ne doit pas être composée de plus de deux mots.

    2.5. Déposer son nouveau nom de marque

    Ça y est ! Vous avez finalement retenu 2 ou 3 noms pertinents. Il ne vous reste plus qu’à vérifier sa disponibilité juridique soit dans la base de données de l’INPI, soit sur d’autres sites spécialisés. Ensuite, il faudra déposer la marque pour être sûr que celui-ci vous appartiendra pour de bon !

    Attention, l’INPI peut refuser le nom de votre marque s’il induit en erreur les consommateurs.

    Le fait de déposer et protéger le nom de sa marque demande de respecter une série de démarches très techniques, et il est plus que recommandé de se faire accompagner par un expert de la question. 

    Nous pouvons vous mettre en relation avec des partenaires qui pourront vous aider à déposer et protéger votre marque 👇

    Travaillez avec les


    A la recherche d’une agence? Sortlist dispose de la plus grande base de données d’agences au monde. Depuis la création de Sortlist il y a plus de 5 ans, nous avons analysé plus de 50.000 agences à travers le monde afin de vous faciliter la tâche. En fonction de vos besoins et votre budget notre équipe vous guide gratuitement pendant vos recherches. 

      3. Les générateurs de nom : bonne ou mauvaise idée ?

      Malgré ces conseils et astuces, il arrive que vous soyez tout simplement en panne d’inspiration dans votre recherche de nom d’entreprise. Il se peut aussi qu’après de laborieuses recherches, vous appreniez que les noms que vous avez choisis ont tous déjà été utilisés et identiques. Restez zen ! Il existe un panel de générateurs de noms de marque en ligne, gratuits et rapides aidant tout créateur d’entreprise.

      Chaque générateur a sa particularité. Si les uns comme Nomatic vous permettent de générer des noms de marque à partir d’un mot racine, les autres comme Panabee ou Generateur Marque vous aident à trouver des noms à partir de mots-clés. Encore plus puissant, LeanDomainSearch est celui qui vous propose plus d’une centaine de déclinaisons avec un mot ou une expression. On peut aussi citer TrouverUnNom ou Nomino qui propose aléatoirement un nom de marque distinctif en fonction du nombre de syllabes souhaité.

      De plus, vous avez la possibilité de faire d’une pierre deux coups ! En effet, la plupart de ces outils permettent souvent d’acheter directement le nom de domaine lié à votre nouveau nom de marque.

      Conclusion

      Toutes ces méthodes vous aideront à trouver plus facilement le nom que vous donnerez à votre entreprise et à sa marque.

      Cependant, il est crucial de prendre en compte que l’importance d’avoir une marque forte s’accroît d’année en année, et qu’avec un marché global, la concurrence devient de plus en plus rude.

      Dans de telles circonstances, s’allier aux bons partenaires augmentera vos chances de réussite et facilitera la création de votre marque. Parlez-nous de vous, et nous vous proposerons gratuitement les meilleures agences de branding qui feront de votre marque la référence de son marché 👇

      Travaillez avec les


      A la recherche d’une agence? Sortlist dispose de la plus grande base de données d’agences au monde. Depuis la création de Sortlist il y a plus de 5 ans, nous avons analysé plus de 50.000 agences à travers le monde afin de vous faciliter la tâche. En fonction de vos besoins et votre budget notre équipe vous guide gratuitement pendant vos recherches. 

        Pour partager cet article autour de vous 👇

        Partager sur linkedin
        LinkedIn
        Partager sur facebook
        Facebook
        Partager sur email
        Email
        Partager sur twitter
        Twitter
        Partager sur whatsapp
        WhatsApp

        Suivez-nous sur nos réseaux pour toujours plus de contenu de 🔥

        Ne ratez pas nos prochains articles!

        Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez informés de nos prochains articles.
        Vous allez l’adorer. Si ce n’est pas le cas vous pouvez vous désinscrire en 1 clic.

        Catégories : Marketing

        Nicolas Finet

        Nicolas est un ingénieur passionné par le marketing digital. Il est le co-fondateur de Sortlist, une plateforme qui met en relation des agences web et entreprises.

        0 commentaire

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *