Accueil > Expertise Digitale > Tout le monde aime les belles histoires…
Tout le monde aime les belles histoires…

Tout le monde aime les belles histoires…

Tout le monde aime les belles histoires…

Souvenez-vous de ce prof de chimie qui, plutôt que de lancer des formules toutes faites, raconte à ses élèves la vie de ce boulanger qui observe les réactions qui se passent quand la levure libère le gaz lors de la cuisson du pain et fait gonfler la pâte. C’est quand même plus sexy que de balancer C6H12O6  =  2 C2H5OH + 2 CO2 à la tronche des jeunes élèves.

Le storytelling est un mot à la mode, mais existe depuis tout temps. Chez nos ancêtres on se racontait des histoires pour faire parler l’information de village en village, les exploits et batailles étaient mis en scène par des conteurs afin de visualiser les choses et de parler à l’émotionnel du spectateur.Illustration_Storytelling01Le marketing n’a donc, comme souvent, rien inventé et a compris que pour faire passer des idées ou vendre des produits il fallait parler à l’émotionnel. Une bonne histoire sera toujours plus percutante qu’une argumentation logique. Quand on écoute un récit (qu’il soit réel ou imaginaire) on intègre plus facilement l’information, on comprend, on assimile.

Cohérence de l’histoire

Si on me vend du café dans des capsules à usage unique, c’est mieux si on le fait via George Clooney. On ne me vend pas du café, on me vend une expérience. Mais si en plus quand, en tant que client je suis reçu comme George lorsque je me rends en boutique, l’expérience n’en sera que plus exclusive.

Plus le message est cohérent, plus l’attention de l’utilisateur va être captée et plus l’utilisateur va adhérer au message.Illustration_Storytelling02Certaines histoires sont parfois tellement fortes qu’elles font partie intégrante du produit à force des années.

Ferrero Rocher pour beaucoup sera toujours là pour accompagner les soirées de l’ambassadeur, peu importe les efforts que la marque a mis dans une nouvelle histoire mégalo de dieux amateurs de rochers.

Le business of stories

La phase que l’on observe depuis un moment, c’est un storytelling que les marques ou entreprises utilisent afin de demander aux utilisateurs de partager leurs histoires. Et les exemples sont déjà nombreux. L’utilisateur devient alors concrètement un acteur. En partageant ses expériences personnelles il vient renforcer l’histoire plus globale de la marque ou de l’entreprise, qui s’en sert alors pour raconter un nouveau chapitre. Un cercle vertueux qui s’enrichit perpétuellement via principalement les réseaux sociaux.

Le storytelling n’est pas tout, mais les métiers du digital évoluent et l’agence qui l’intègre dans sa proposition a un atout de taille. En effet, à l’époque de la disponibilité des outils gratuits en ligne, il est facile pour un client de démarrer son site web seul (du moins en apparence), développer un univers c’est une toute autre histoire…

Adrien Noterdaem

MJ_sign

À propos de Adrien Noterdaem

I'm a Creative and Art Director based in Brussels, Belgium. I'm Offline. I'm Online. I make illustrations and comics for magazines and online media. As a digital native, I love to play with 1 and 0.