Accueil > Expertise Digitale > 5 éléments essentiels pour une gestion de contenu lean
5 éléments essentiels pour une gestion de contenu lean

5 éléments essentiels pour une gestion de contenu lean

Stratégie de contenu: 5 éléments essentiels pour une gestion de contenu lean

Strategie de contenu - 5 elements essentiels pour une gestion de contenu leanEtablir une stratégie de contenu en ligne efficace peut s’avérer un exercice laborieux.

Voici quelques étapes à suivre pour baliser votre travail.

1.    Fixez des objectifs stratégiques clairs.

Oui il s’agit bien de ces drôles d’animaux qu’on appelle les Key Performance Indicators (KPI de leur petit nom) ou indicateurs clés. Ils vont vous permettre de mesurer votre progression car, comme dit le proverbe chinois, arabe ou autre : « Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ».

Faites en sorte qu’ils soient le plus SMART possible. « Vendre des citrons en ligne pour une valeur de 2000€ d’ici la fin de la semaine » est un but plus accessible que « augmenter mon chiffre d’affaires », admettez.

N’oubliez pas de les suivre à la trace, vos petits et grands KPI. Les noter sur un tableau qu’on efface ou dans un document de 30 pages qu’on range dans un tiroir ne va pas vous aider à les atteindre. Mesurez toutes vos actions de marketing en ligne, et agissez toujours en fonction de vos précieux KPI.

2.    Définissez une cible précise pour votre contenu.

Strategie de contenu - Definissez une cible precise pour votre contenu

Ou de l’importance des personas, en d’autres mots. Les personas sont des fiches clients plus ou moins détaillées en fonction des efforts que vous y mettez. Avoir des personas, c’est toujours mieux que de viser les « 20-30 ans » ou la « génération Y ».

Réaliser un persona détaillé vous permettra d’en apprendre beaucoup plus sur vos clients que vous ne vous l’imaginiez. Donnez-leur des petits noms (Laura), une photo authentique, en y insérant des citations réelles. Pour réaliser vos personas en ligne rapidement, vous pouvez consulter Xtensio.com.

Enfin, considérez vos personas comme des pions à placer sur l’échiquier du marketing qu’on appelle le funnel ou l’entonnoir de conversion. Où en est Laura à l’instant où vous lisez ces lignes ? Plutôt en haut de l’entonnoir, au stade de l’acquisition, ou plutôt vers le stade de l’achat ?

Pour avoir une idée d’un modèle d’entonnoir de conversion, consulter le modèle AARRR de Dave McClure.

3.    Profitez de ce qui existe déjà.

La règle d’or de tout hacker qui se respecte est de ne jamais développer soi-même ce qui a déjà été développé dans le passé. Cela vaut aussi pour le marketing de contenu, à peu de choses près.

Vous pouvez faire de la curation de contenu pour partager du contenu qualitatif qui passe sur la toile. En d’autres mots, faire de la veille d’informations.

Recycler votre propre contenu est une autre manière de tirer profit de l’existant. Vous avez écrit un essai de 100 pages dans le cadre d’un projet de recherche ? Pourquoi ne pas le diviser en articles thématiques à poster chaque semaine sur votre blog ?

L’inverse est également efficace. Si vous avez rédigé une vingtaine d’articles sur un sujet précis cette année, vous pouvez les compiler pour en faire un livre blanc téléchargeable.

Enfin, il est aussi possible de republier du contenu existant. Par exemple, postez un article que vous avez publié sur Medium sur LinkedIn Pulse, puis sur votre blog, puis sur un autre blog (celui de Sortlist en fait), etc. Un article devrait avoir 9 vies, comme les chats !

4.    Publiez du contenu lean.

Strategie de contenu - Publiez du contenu lean

Restez lean (ou agile si vous préférez, je n’entrerai pas dans les différences ici) quand il s’agit de contenu, c’est moins simple qu’il n’y paraît. Tout le monde s’accorde à dire qu’il faut des processus de sécurité quand il s’agit d’aviation, ou qu’on a besoin d’une chaîne d’approvisionnement bien rôdée dans les grandes entreprises. Mais qu’en est-il des processus de communication ?

En construisant des processus de publication et de gestion du contenu, vous allez gagner en temps, en efficacité, en réduction des erreurs, etc. Vous avez donc tout intérêt à mettre en place des rituels de création et de gestion de contenu au sein de votre équipe. Même si vous êtes seul à créer du contenu, ces rituels peuvent s’avérer hautement bénéfiques.

Un des rituels que vous pouvez mettre en place dès maintenant est l’utilisation d’un kanban. Il s’agit d’un tableau divisé en 3 colonnes (à faire, en cours et fait) où vous collez et déplacez des post-its (vos tâches) au fur et à mesure. Le kanban devient intéressant lorsque vous l’adaptez à votre cas particulier. Par exemple, vous pourriez créer des colonnes supplémentaires : à valider, à faire relire, à corriger, etc.

5.    Ecrivez du contenu lean.

Pour aller plus loin, établissez des templates ou gabarits d’articles. Dessinez une structure à appliquer dans tous vos articles. Quels sont les bons formats d’images ? Combien d’images et de sous-titres idéalement ?

Une checklist pour vérifier que vous n’avez rien oublié peut éviter de longs aller-retour d’emails. Avez-vous vérifié l’orthographe ? Votre call to action est-il clair ? Et ainsi de suite.

Le plus difficile est de se dire que, lorsque vous poussez sur le bouton « publier », vous n’avez fait que la moitié du travail. Il s’agit ensuite de promouvoir votre contenu de sorte qu’il touche le plus de cibles potentielles. Mais ça, c’est une autre histoire (qui servira de sujet pour un autre article, qui sait ?).

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’approche lean appliquée au marketing de contenu, rendez-vous ce 23 juin à Silversquare (Avenue Louise 523, 1050 Bruxelles) à 18h30 pour ma conférence From Lean Startup to Lean Content Marketing qui sera donnée en anglais, où je détaillerai la mise en place de processus lean au sein d’une équipe de communication. A très bientôt.

Marie Laenen

 

À propos de Marie Laenen

Marie Laenen a lancé Lean Avenue dans le but d’assister les entreprises à gérer leur contenu de manière efficace. Elle a notamment travaillé avec BeTv, UCM, Emixis, Convidencia, Volvo, etc. Startup addict, elle aime fournir quelques conseils utiles aux entrepreneurs à ses heures perdues.